jeudi 29 juillet 2010

Solitary Phantom : (Vieux Poème de 2007)

Un fantôme solitaire marchait dans la nuit,

Dans un cimetière abandonné depuis longtemps.

Il n’y a plus aucun signe de vie autour de lui.

Le vent glacial qui s’élève dans l’air est la seule chose que l’on entend…


Le vent, il ne le sent plus, car il est mort, mais en même temps

Vivant, car il ne repose pas en paix. Il ne peut seulement

Qu’errer seul et évidemment il ne ressent plus aucun sentiment,

Mais tout au fond de lui, le sentiment de solitude est toujours présent…


Ce sentiment qui l’a si longtemps hanté

Lorsqu’il était humain, c’est devenu une partie de lui

Qui ne cesse de le faire souffrir et de le tourmenter

Qui ne veut pas partir encore aujourd’hui…


Il est mort, car il a été délaissé

Par les autres et complètement oublié.

C’est ainsi qu’il a commencé

À disparaître jusqu’à ce qu’il soit complètement effacé…


La solitude s’était donc emparée,

De lui, il n’a rien essayé pour changer.

Il ne pouvait donc pas en sortir :

S’effacer était le seul moyen d’en finir…


Tout cela est survenu il y a peu de temps.

Il aurait tant aimé que ça se produise autrement.

Tant de sentiments gâchés… Il aurait voulu vivre pleinement

Une belle vie, mais le destin en a décidé autrement…


Il erre souvent dans ce cimetière la nuit,

Espérant qu’un jour il repose enfin en paix.

Il regarde vers le ciel et repense à ce qu’il a fait,

En se disant que personne ne doit faire comme lui…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire