samedi 26 novembre 2011

Souvenirs ordonnées

Trop de souvenirs se mélangent dans ma tête.
Sont-ils réels ou impossibles? Toutes les larmes de ce corps le sont, elles.

Tu n'étais qu'un souvenir comme un autre...
Les traces de ton passage ouvriront à jamais
les parcelles de mon coeur endormi par la douleur
de perdre ceux que j'aimais... réellement.

Dans une prairie imaginé,
j'ai longtemps marché dans le parc de mes sanglots.
Je repensais à tous ces souvenirs de toi...
Mélangés comme ton être qui vagabonde
les plaines arrides des cauchemars hantant
mes nuits les plus tendres passées sans toi.

«De l'ordre dans les maux de l'âme, s'il-vous-plait?»
demandait gentillement le marin crevé
qui ne faisait qu'avancer malgré ce désir constant
de tout abandonner...

Les vestiges s'étant tissées autour de son coeur déchiré
par la réalité amère de vérité...

Tu n'es plus qu'un souvenir suspendu à mes lèvres
en sang d'avoir aimé un jour, une fille qui te ressemblait,
mais qui n'était pas toi...

Tu ne seras plus la fille que j'ai tant... détesté.

M@X
17 oct 2011
21:34

lundi 26 septembre 2011

SCREW - BRAINSTORM PV

This shit turned out to be good XD thanks Kyle for making me listened to it XD

I lost faith in them, but now with DEEP SIX and this song, well, they are getting better.

The song reminds me a bit of KAIROS

anyway, enjoy :P


Thanks to Masa for this one!

ALSDEAD's drinks!

What ALSDEAD drinks in Hawaii at the moment XD

They are doing a concert and shooting a PV out there :)

I hope they are having fun!

I wish I was able to make it :(

One day I will see them, no matter what!

-M@X

dimanche 17 juillet 2011

Un soir de Mai [Les femmes aimables]

Dôtées d'une beauté martellant
les larmes d'un malade souffrant
le mal de vivre chronique et mourant
son corps à chaque instant de vie...

Les femmes aimables leur font du bien
par un simple sourire, une attention pure
et un geste changeant la journée du dépressif ~

Ha les femmes, les femmes, les femmes ~

[Refrain] :

Même si Mylène est enceinte de triplets,
et même si Stéphanie est une femme mûre et mariée
les femmes restent belles et admirables
par les jeunes hommes un peu trop renfermés!!

Un pas de plus vers l'avenir
charmant le sexe oposé
à chaque marche soulevée
par le poids d'un destin mal-aisé ~

----- Solo de Dan ------

Regardant l'amant dormir
fermant les yeux et tendant les lèvres
vers celle qui a su s'occuper du malade
l'espace d'une soirée de Mai
oubliant la maladie pour une seconde
les années courageuses fondant en larmes
du même passant se jetant devant l'arme d'un ange...

[Refrain]

Les anges détenant de multiples noms
ne sont plus ceux enseignés sous la tutelle clémente
de nos sociétés vombrissantes d'expériences...

Les femmes aimables sont Sylvie, France, Stéphanie, Mylène...

[Refrain]

---Solo Max----

Ce sont celles qui nous sont chères
Ce sont les mères de nos mères
les combatantes des droits humains.
Les femmes de ma vie, je vous envie
je vous remercie et je patiente afin de trouver
une femme aimable qui fera cesser mes larmes un soir de Mai =))

-------------------------------------------------------------------------

M@X

17 Juillet 2011 16h57

samedi 14 mai 2011

DEATHGAZE 「SILENCE/THE END」 PV

This PV is just fucking sick! Seriously guys, you have to watch it 'til the end =)

dimanche 8 mai 2011

WATCH MY FINAL SONG OF THE DAY!!!

It was my last song of the day today on edoh's

Click on the link below :

samedi 30 avril 2011

Moment de folie

Redevenir comme avant
parce qu'on ne change pas vraiment
on revient aux mêmes erreurs tout le temps
«à partir de maintenant, je suis vivant»

On se fait des promesses dans l'ivresse,
on oublie qu'on est vivant, un instant...
se perdant dans les yeux de notre verre.
Une dernière cigarette, promis.

Ne pas mourir avant d'avoir atteint l'extase
on se voit demain? À tout jamais me belle.
On se perd de vue, je t'échange contre une autre dépressive,
maladive, estime inexistante. Je suis désolé...

Qui renait dans la paranoïa?
Comme à la naissance, la peur de sa propre race
incrustée dans son squelette, le phéonix noir
qui ne renait plus de ses cendres, mais de la peur...
de la haine, effrayé par soi-même!

D'où tu viens, d'où tu sors... ?
les souvenirs présents en soi
l'amour de soi-même, toujours plus fort
que la haine quotidienne des autres.

Un animal en cavale, un homme en devenir.
J'étais humain, il y a de ça maintenant 20 ans...

M@X 30 avril, 22h35

dimanche 10 avril 2011

Rien d'important

Cris dans la nuit m'obligeant à me rappeler de toi
un appel sur demande sans afficheur
un message sans envergure, sans réel sens commun
d'où tu viens et d'où tu sors, ça te regarde...
pour te tenir dans mes bras, un siècle ou deux.

Un ourson délinquant, la mémoire courte
me serrant le coeur, le martelant jusqu'au néant
merci Jasmine, merci. Mon corps demandant le tien,
un vortex m'aspirant à l'infini dans la mer verte des souvenirs.

Pourtant... pourtant... je croyais avoir fait la paix
avec mon âme, t'avoir pardonné... mais mon corps se souvient
du touché pour arriver de pleurer devant ton impassibilité
la capacité du miroir brisé, empêche-moi de t'oublier.

En trois mois, j'ai vu ma vie défiler dans tes yeux
j'ai vu mon regard se noyer, s'effacer de la carte
conçue dans la capsule médicamentée,
conçue dans ton soutient-gorge agrémenté. No Way.

No way, c'est ridicule, no way, c'est ton visage
dans ma soupe, no way! C'est mon corps qui convulse
tard le jour, tôt la nuit... dans un souffle
tout m'est revenu, dissociation mentale et soutenue.

Au fond, c'est une référence nocturne banale
cinq secondes de trop dans une minute
dans une vie inanimée mélodiquement victime
du temps, de l'espace qui ne finie plus.

Tu sais que je ne te reverrais plus sans exister
dans tes dédicacions où tu déclines mon invitation
au grand mariage des amitiés, tu fais chier!
Ouaip. Tout ça pour te dire absolument rien d'important!

M@X
8 AVRIL 2011

samedi 2 avril 2011

Sable qui bouge...

[Je sais que du sable qui bouge c'est du sable mouvant] - Le 3 ième pape

Vestiges du présent
dans un cocktail déjà lancé
sur l'angle de la chaude caméra
détentrice d'illusions capturées
en un instant appelé «présent»

Souvenir du futur
encrassés dans une roue
la tine constamment lavée,
revisitée , démontée pour obtenir
la même histoire répétée,
les mêmes visages amputés
se plaisant si bien dans leur merde.

Le passé où rien ne se passe
où tout s'efface parce que le temps
trop tard, en avance de dix minutes
où il faut courir pour rattraper
le retard de la montre futuriste
présentée dans tous les bons disquaires.

Fusions triso-métrique d'un tic enfantin
ne pas vouloir mourir tout en étant en vie
chiens saucisses de la viande meurtrière
multipliée par trois ligne continues
où les chemins ne se croiseront jamais.

Une rivière où tous les êtres
se rencontrent la tête baissée
se mouvant dans le sable de la destiné
«je ne peux rien faire, j'y peux rien»
Là où les êtres prennent conscience
de leur propre médiocrité
après tout... ça t'appartient ;)

M@X
31 mars 2011
11h32 p.m.

jeudi 31 mars 2011

«On se prend pour des dragons»

Enthousiasme volé par la gérance
mettant l'emphase sur ce qui n'est pas essentiel
d'après les gens d'avant, comparaison loufoque
erronée et biaisée par des faux semblants
et des «check son cul caliss» par milliers
Ben oui, j'ai vu, not a big deal I say...

Les gens sortant de leur cocon
«t'es trop vaste», deuxième partie
Attend minute... J'men caliss
chaleureux accueil de bières cassées...

Ce qui se passe dans leurs têtes
mystère clôt, espace aéré
biscuits oréo dans la mélasse
semblable à des casses-têtes sans pièce
ni d'échec à leur examen ou de
«criss toié lé dans yeule pis là t'es un dragon»

Baise tes standards à fond
les «omg» culottés en S
ça prend ben une fille pour porter ça!
«Hey hey hey le sexisme!»
Boff... porte rien. C'est mieux =)

Tout ça pour dire qu'en ayant
l'esprit fermé comme une huître ouverte
on refoule des émotions contagieuses
tentant de culpabilisé les autres
avec notre propre médiocrité...

M@X
22H53
30 MARS 2011

Soleil Silencieux

[Silent to my pain] - Lin

Virevoltante folie dans un tube
espérance allumante et distincte
Aime-moi, le regard fuyant
Le gout de vivre, la douleur compressée!

Du thé au Jasmin, fuck that!
On relaxe, on vit au jour le soir
La chanson qui recommence
fortifiante clémence de culpabilité
tourne, tourne et arrête-toi.

Reste là, souffre, ne respire plus
je sens la douleur qui te noie
tu ne vas plus dans la bonne direction
ton être tombe encore en poussière...

Les cendres d'un cris lointain
Je n'entends plus ta voix.
C'est ce qui me fait sourire
J'oublie tout, la chanson tourne.

Et si demain je devais quelqu'un?
À travers les yeux d'une personne
unique en son âme, dansante dans son corps.

Et puis non! Ce qui est prévu, sera...
silence dans mon âme, calme serein
corruption va! Rêver et aimer, tout ça à la fois
première impression confirmée...

Le mensonge quotidien prend fin
Je suis moi, c'est tout.
La chanson m'aide au point d'apaiser
la douleur quotidienne du sang....

M@X
9H55 P.M.
30 MARS 2011

samedi 26 mars 2011

D=OUT's ONE

I feel like posting here a little! Since I posted everything I could on Edoh's today! XD

This pv is love! As lovely as SUNRISE :)

They really do seem to have fun!!! ENjoy! :)

M@X

Mille Fois Merci

Chaleur d'un sourire vert inattendu
une belle surprise matinale
convaincante et satisfaisante
l'instant d'une journée ressenti
en une simple vibration, merci!

Merci mille fois, c'est trop
je garde cet instant au fond de moi
avec ma lumière quotidienne
où la nuit ne finie jamais.

À travers un regard,
je ne recherche pas
une relation, un «être avec toi»
seulement quelqu'un à qui parler
sans plus ni moins, crois-moi.

J'ai maturé et j'ai pleuré
Mon âme est encore la même
je sais ce que je veux :
ne jamais dormir sans m'avoir trompé...
ne jamais m'enfuir sans avoir pleuré
de l'avant à travers un simple sourire inconnu
l'ouverture vers un monde infini
possibilités les unes par-dessus les autres...

Saisir la chance d'être
de vivre, déguster la puissance
de soi-même, je retiens la note
je retiens ton nom, ton sourire
à jamais sous la pluie immense
d'un soleil qui ne s'éteint
qu'au moment voulu.

Mille fois merci :)

M@X
1h49 a.m
25 mars 2011

La Danse Des Vibrations

Redevenir serein sans preuve

d'un monde meilleur où s'étale

à perte de vue les souvenirs cachés

du bonheur criant, exposant le calme

et la joie de vivre dans un simple baisé.

D'où viennent ces vibrations

qui accélèrent le rythme de mon coeur?

Une pensée quotidienne pour toi

devanant amoureux d'une inconnue

je sèche les larmes de cette fleur ruisselante

d'une profonde tendresse disparue.

Une rose de faux espoirs

une autre fleur remplie d'attentes

Je redeviens serein

avant d'endormir la douleur quotidienne.

Les vibrations émisent disparaitront

le moment où nos yeux se croiseront

dans un café, un bar, de l'autre côté de la rive...

Tu m'attends déjà. Je t'envois la famin.

Savais-tu qu'en moi habitait

la danse des vibrations?

Je redécouvre les couleurs entourant

l'être des lumières, la vie sauvage

de mon corps en furie sans cesse

tel un sentiment de naissance.

Je perds mes moyens

c'est ça être en vie...

M@X

17h27

4 février 2011

jeudi 24 février 2011

REIKA FROM D=OUT SEXY GIFT!!! XDXD



I haven't posted here in ages XD

I'm currently reading LOVE HINA

working at PETRO CANADA

blogging on S.R and well hmmmm, that's about it XD

More to come soon!

M@X

mercredi 5 janvier 2011

THIS IS A PEN! XD - ENSOKU

The lyrics are just SUBLIME and DEEP

dimanche 2 janvier 2011

Barney - I Love You

I love you guys!