dimanche 14 avril 2013

Chère Muse Partie 1 et 2 (Aujourd'hui)

Voici les deux premières parties de mon poème en neuf parties intitulé Chère Muse :)

 En espérant que vous allez aimer!
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Partie 1 :

 « La vie est si courte, vivons là à fond, surtout en matière d'amour! » - Le Marin Crevé

D'un espoir tout est né,
je n'ai jamais voulu t'aimer, ni même te rencontrer
tous les mots que je t'ai légués...
J'aurais tant voulu t'embrasser
et te serrer contre moi pour tout oublier.

Tu n'as pas réellement de nom
je m'accroche à des souvenirs erronés
tu n'es plus qu'une anecdote
à laquelle je m'accroche
à laquelle je m'enchaine
pour mieux supporter le présent.

À présent, me revoilà encore seul.
Je ne me rappelle plus trop ton visage
ni même le son de ta voix
penses-tu encore à moi?

Chère muse, c'est dans la destruction
des écrits à ton intention
que j'ai su trouvé ma rédemption.
Ce don est une malédiction
celui d'écrire... Tant de mots brulés
par peur de t'embêter ou de te blesser

Je garde le sourire et l'espoir de te revoir

26 janvier 2013
M@X
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Partie 2 (Aujourd’hui) :

Aujourd'hui, belle nouvelle, belle circonstance.
Qui de moi n'est pas celui que je crois être?

Je ne sais plus où je vais sans toi, chère Muse.

Aujourd'hui, nouvelle de toi, un remerciement
quotidien pour être là quand il le faut.

Je ne sais plus où je vais sans toi, chère Muse.

Une partie de moi t'appartient encore, même
après le premier texte que tu as entendu de moi.
Je meurs à petit feu.

Je ne sais pas où je vais sans toi, chère Muse.

Donne-moi une bonne image de moi-même, dis-moi
que je suis beau. Aime-moi, prend-moi par la main
et guide-moi vers ton coeur où tout semble plus beau
et surtout plus vrai.

Qui de moi devrais-je croire?

Qui me dit que tout est faux entre toi et moi?

Je ne sais plus comment écrire ton nom,
je ne l'ai jamais du d'ailleurs. Veux-tu
prendre ma main et m'amener loin d'ici
pour une fois? Une toute petite fois, pretty please?

For all I used to care, tell me where to go.

Sans toi, c'est trop cruel.

Une vie sans ton sourire, ta voix
et tes yeux ; ce n'est pas une vie, c'est
une torture de l'âme.

Je suffoque et je prie pour te revoir, chère Muse.

Un jour, je pourrais peut-être tenir ta main et t'embrasser, qui sait?

- M@X
29 Janvier 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire