samedi 15 juin 2013

Amour déchu, Amour Vendu, (Chère Julia)

Un amour déchu, un amour vendu, un amour si loin déjà. Désormais je marche seul sans elle pour me prendre la main dans cette vie où je ne vois plus rien où mes yeux sont bandés par une lumière qui érafle le creux de mon œil au point de me rendre aveugle d'amour.

Où es-tu ange d'amour? Où es-tu amour déchu? L'amour orchestral est mort en attendant ta venue en ce bas monde qu'est le notre. Je suffoque à l'idée de te perdre à nouveau je t'avais près de moi pendant un si bref instant. Tu es venu me voir à l'hôpital, tu es restée à mon chevet et tu m'as souri avec ce si beau sourire. Pourquoi es-tu partie? Pourquoi fallait-il que tu partes comme toutes les autres?

J'ai adoré danser avec toi en écoutant ma musique sur mon téléphone près de la mer, les gens nous regardaient bizarrement, mais ça nous étaient égal. Pourquoi devais-tu partir? Je fonds en larmes, c'est une tragédie de perdre l'être aimé. Nous avons regardé ensemble le levé du soleil, nous sommes embrassés pour la première fois pendant que les rayons du soleil réchauffaient nos cœurs si jeunes et purs.

J'ai adoré regarder pendant des heures tes yeux si purs, tes yeux marrons, si jolis. Pourquoi devais-tu me quitter? Je t'aime. Plus que jamais j'ai besoin de toi près de moi, j'ai besoin de te sentir près de moi. La douleur de te perdre m'afflige à un tel point que je n'ai plus envie de continuer, reviens-moi. Cette lettre d'adieux que tu m'as laissé me laisse perplexe, amour déchu. Tu étais la première à me voir tel que je suis. Je me sentais enfin moi-même. Amour déchu, reviens-moi.

J'ai aimé notre histoire même si elle n'a durée qu'une semaine. Julia, les mots ne sont pas assez forts pour exprimer comment je t'aime! Amour déchu, ma tendre et belle Julia je t'aime si fort au tel point que mon cœur va éclater en mille morceaux.

Je me suis amusé lorsque nous sommes aller prendre un café, nous avons parlé de nos passés mutuels pendant des heures et nous avons bien ris. Je croyais que nous partagions la même histoire, la même romance, la même sensibilité à la vie. Est-ce ma bipolarité qui a tout ruinée? Répond-moi! Julia, je t'aime.
Je n'y peux rien, je suis né ainsi. Je ne voulais pas t'effrayer.

Je vais tenter de te retrouver, je refuse de te laisser tomber et de prendre les quelques mots que tu m'as laissé. Je croyais que tu m'avais remercié, car tu m'avais enfin trouvé. Je croyais à tellement de choses avec toi. M'étais-je trompé? Baigné en illusions, n'étais-je qu'une songe que tu as guidé pendant 1 semaine complète?

À bientôt,

M@X
15 juin 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire